• Event Time 17:00 - 19:00
  • Event Start Date 9 July 2018
  • Event Location Les anartichauds
Le relance de l’exploitation minière en France :
En 2013 le gouvernement a annoncé sa volonté de relancer l’exploitation minière en France, depuis les permis de recherches minières (PERm – Permis Exclusifs de Recherches minières) se sont multipliés sur tout le territoire : en Mayenne, en Bretagne, en Creuse, en Haute-Vienne, en Loire-Atlantique, en Maine-et-Loire, en Ariège, au Pays Basque, en Guyane… La plupart d’entre eux ont été accordés par Emmanuel Macron, alors ministre de l’Industrie.
Partout les arguments des compagnies minières et de ceux qui soutiennent ces initiatives sont les mêmes : ça va créer de l’emploi, dynamiser une région sinistrée par le chômage et la ruralité, c’est indispensables pour subvenir aux besoins du pays en matière de métaux rares (terres-rares, tungstène, antimoine, or, argent, lithium…), indispensables au développement des nouvelles technologies (GPS, smartphones, ordinateurs, écran plats ou tactiles, appareils photos numériques… mais aussi éoliennes, panneaux photovoltaïques, batterie au lithium des voitures électriques par exemple…). Ce serait même – enfin – prendre nos responsabilités envers les pays africains, ou d’Amérique latine, ou d’Asie, auprès desquels nous nous fournissons – pour une misère – depuis tant d’années, et cesser de les exploiter. Et puis au 21e siècle les mines seraient propres, surtout en France où nous avons des normes. 
Pourtant dans presque toutes les régions concernées, des citoyens se sont organisés en associations ou collectifs pour lutter contre ces projets et dénoncer les mensonges et faux-arguments des industriels : Stop Mines 23 en Creuse, Stop Mines 87 en Haute-Vienne, Douar Di Doull, Attention Mines et Vigil’Oust en Bretagne combattent depuis plusieurs années les projets de mines qui menacent leur région. Au-delà de la lutte pour préserver nos environnements proches, la question de la relance de l’exploitation minière sur nos territoires soulève d’autres questions plus globales, notamment celles de la croissance, du capitalisme, du progrès technologique perçus comme bénéfiques et indispensables, est-ce véritablement la voie que nos sociétés doivent suivre ? Elle nous invite également à la solidarité avec tou-te-s celles et ceux qui luttent pour préserver leur terre et leurs vies, partout en France et dans le monde.
Stop Mines 23 : http://www.stopmines23.fr/
Stop Mines 87 : http://stopmines87.fr/
Vigil’Oust, Douar Di Doull, Attention Mines : http://alternatives-projetsminiers.org/